Homo Simpson

Homo Simpson

Je trouve une troublante similitude entre l'âge actuel de notre humanité, idéologiquement avachie, et Homo Erectus sur le retour : celui qui, se contentant des ressources à portée de main, vit sa flemme précipiter son extinction.

Après l'époque excitée où l'homme d'action, c'est-à-dire l'agité comme le relevait Nietzsche, aura inspiré la plus haute estime, sans doute vit-on l'avènement sans bruit, et surtout sans effort, d'Homo Flaccens*.

*du verbe "Flacceo, es, ere" (lat.): être flasque, sans ressort.

Illustration : Icône satirique d'Homo Flaccens, ce béat rejeton d'un ancêtre qui s'était un temps redressé et tenu debout, avant de mourir de paresse -et de soif- faute de sursaut inventif pour s'adapter à la sécheresse.

Un modèle récurrent en somme, dont l'idéal aura traversé les générations pour s'incarner en notre ado du XXIè siècle, affaissé en pantalon taille basse dans la ouate de son habitat naturel, tendant un appendice atone vers la plus immédiate source de satisfaction orale et compulsive ( le burger, la canette ...).

Ajouter un commentaire