Do it yourself

  • Le 04/09/2020
  • Dans A la une
  • 0 commentaire

 

La tendance populaire à tout faire soi-même s'explique en partie par une défiance envers l'agro-industrie en réaction aux scandales sanitaires et aussi par le choix de devenir autonome face à la crise économique.
Do it yourself

La grande vogue du "Tout fait maison"

 

 

Pexels karolina grabowska 4202482

 

En prenant mon café moulu par mes blanches mains, je me demande de quel échec politique le mouvement croissant Do It Yourself peut être le symptôme flagrant en ces temps troublés.

L'engouement actuel pour le " tout fait maison" incite dans les chaumières, ménagers et ménagères en parité j'espère, à boire leur eau de pluie filtrée, croquer leurs radis sans pesticides, laver leur linge au lierre et soigner l'érythème de bébé à l'argile verte.


Toute civilisation a la renaissance qu'elle mérite. Nous, c'est celle des recettes de grand-mère. Haut les coeurs!


Dommage que ce soit sous le coup d'une nécessité amère que nous nous trouvions amenés à pallier à l'impéritie scandaleuse des industries qui nous nourrissent et prennent en charge nos divers et menus besoins.

Le message actuel de la sagesse populaire est clair : plutôt que de finir empoisonnés, confectionnons nos produits d'entretien et pétrissons notre pain quotidien.

Quel retour désastreux envers le politique, ne serait-ce qu'en matière de consommation et d'économie domestique !

 

fait maison do it yourself pollution zéro déchet scandales

Ajouter un commentaire