Scoop toujours

  • Le 24/06/2021
  • Dans A la une
  • 0 commentaire

En prenant mon café, je feuillette les titres qui font la une sur les réseaux sociaux :

partout s'y étalent les conclusions anticipées d'un rapport du GIEC qui se trouve être ... toujours en cours d'élaboration.

Comment en arrive-t-on à publier des scoops en courant après une "actualité" encore non advenue ?

scoop toujours

 

Le futur rapport en question annoncerait des catastrophes climatiques d'ici 2050 devant mettre gravement en péril l'humanité. L'idée tournant en boucle dans les médias est que c'est moins la planète qui se trouverait en danger dans les prochaines décennies que les conditions de vie de l'humanité. Des images apocalyptiques appuient le propos à forte charge sensationnelle.

Mais si le rapport n'a pas été publié, d'où tient-on ce qui ressemble à des fuites quant à sa teneur et que valent-elles ?

Toute publication à ce sujet qui fait le buzz ces jours-ci se baserait sur l'accès de l'AFP à une ébauche du travail des experts, succincte et non encore validée scientifiquement.

Quitte à ce que cela ne change rien au final en terme de contenu, j'aime autant attendre la parution du dit rapport et de ses conclusions officielles à venir en février 2022.

Quoiqu'il en soit, gardons notre discernement tant l'information, à l'heure des fake news et de la communication instantanée, pour trop vouloir s'empresser autour de l'événement, en vient à le précéder au lieu de le suivre.

Ajouter un commentaire